Les Armes

Nông gia cụ

Appelé « fléau » en français, cette arme est avant tout un outil agricole comme l’indique son nom en Vietnamien. « Nông » signifie « agricole » et « cụ » peut se traduire par « outil ».

Cet outil, fait en bois, servait à battre les céréales. Originellement, il possédait un brin plus long que l’autre, l’un servait à battre les céréales tandis que l’autre servait de manche.

A l’époque de l’apparition du Việt vũ Đạo, les armes étaient interdites dans le pays. Ainsi, pour être aisément dissimulé dans les manches des vêtements, le long brin du fléau fut raccourci, en faisant une arme courte et équilibrée. Les deux brins sont reliés entre eux par une chaîne (le plus souvent), comme c’était le cas lorsque le Nông gia cụ servait d’outil, ou bien par une corde.

Aujourd’hui, il en existe en mousse pour les débutants ou ceux qui auraient peur de prendre quelques coups de bâton !

image arme

Cây Tre

Appelé « bâton long » en français, cette arme est avant tout le prolongement de notre corps. En effet, à l’origine le bâton sert à atteindre les branches des arbres les plus hautes, à décupler notre force grâce à une fonction de levier, mais aussi à se mouvoir…

Cette arme, servant à travailler, n’a pu être interdite par les Mings (dynastie chinoise) ; elle permit aux paysans de se défendre.

image arme

Kiếm

Cette arme est réservée aux ceintures noires. Elle tranche et ne laisse pas le droit aux doutes où à l’approximation. Pour la manier, il est nécessaire d’avoir appris les positions de bases à mains nues, puis avec armes, notamment avec le bâton long. Le maniement simple n’existe pas au Việt vũ Đạo, le sabre sort de son fourreau uniquement pour couper. Toutes les techniques sont préalablement apprises à mains nues, en le mimant.

Le travail de coupe est réservé aux 3ème đang minimum.

image arme

Triết

« Triết » signifie littéralement « philosophie »

Cette discipline comporte plusieurs volets : l’histoire du Viêtnam et du Việt vũ Đạo, la mythologie asiatique ou encore la stratégie militaire…

Cette discipline reste une ouverture sur le monde extérieur et une passerelle vers le bien-être.

Đấu tay không

Le « combat à mains nues » englobe toutes les techniques de quyên (enchainements de techniques codifiées), les techniques libres de défense et les combats à mains nues.

image arme